Actuellement, il existe plusieurs manières de faire fructifier son argent. Parmi celles-ci figurent les placements financiers. Cette alternative permet de bien placer ses fonds et de rentabiliser l’investissement. Quelles sont donc les différentes sortes de placements bancaires ? Comment fonctionnent-ils ? Dans cet article, vous pouvez découvrir quelques types qui pourront correspondre à vos finances et à vos besoins.

L’épargne à vue

Les banques proposent désormais plusieurs placements financiers étant donné qu’ils sont les principaux intermédiaires financiers. Chaque épargnant reçoit des intérêts en contrepartie des sommes qu’il place au niveau de la banque. Parmi les placements bancaires figure l’épargne à vue. Ce dernier offre l’opportunité de retirer de l’argent à tout moment. Il propose plusieurs solutions telles que le LEP, le livret jeune, le livret A, etc.

– Le LEP ou livret d’épargne populaire est accessible à tout résidentiel fiscal français. Toutefois, ce dernier doit être justifié d’un revenu annuel inférieur à 19 779 euros avec un plafond de 7 700 euros (hors intérêts).

– Comme son nom l’indique, le livret jeune est uniquement dédié aux personnes de 12 à 25 ans. Le plafond est de 1 600 euros et le taux d’intérêt est uniquement fixé par les banques. Cependant, l’intérêt ne peut pas être inférieur à 0,75%.

– Le livret A est le placement financier absolument défiscalisé. Il propose aux épargnants des intérêts acquis tous les 15 du mois (voire 0,75%/an environ). Par rapport au livret jeune et le livret épargne populaire, il n’impose aucune condition.

Actuellement, il existe également d’autres solutions bancaires qui proposent des contrats d’assurance-vie comme le hedios patrimoine. Vous pouvez regarder sur hedios avis pour plus d’informations à ce sujet.

L’assurance-vie

De nos jours, l’assurance-vie est devenue un des placements financiers aimés des Français. Par rapport au livret A, elle connaît un rendement faible. Ce qui est très rémunérateur pour les épargnants. Le contrat d’assurance-vie ne s’offre pas uniquement à une seule personne. Il s’adresse aussi à un couple marié. Par ailleurs, son fonctionnement est tout à fait simple. Il suffit que l’épargnant verse de manière régulière quelques sommes sur le placement. Celles-ci font augmenter le capital selon la durée. Plus elles y restent, plus les rendements sont plus avantageux. Par ailleurs, l’assurance-vie offre l’opportunité de choisir entre un placement en euros ou en unités de compte. Les intérêts sont également garantis chaque année. Dans ce type de placement bancaire, plusieurs institutions financières comme hedios proposent des services intéressants comme le hedios patrimoine.

LE PEL ou le Plan Epargne Logement et le compte bloqué

Plusieurs banques proposent désormais de l’épargne à taux d’intérêt supérieur que l’épargne à vue. Parmi ceux-ci figure le PEL ou le Plan d’Epargne Logement qui convient à tout particulier mineur ou majeur. Il est considéré comme une excellente solution pour un premier achat de bien immobilier. Les sommes versées sont bloquées pendant 4 ans dont le rendement est de 1%. Sachez que le plafond pour le PEL est de 61 200 euros environ. Par rapport au livret A, les intérêts de l’épargne logement sont moins rentables. Sachez que ce livret particulier présente d’énormes avantages. En effet, il propose un prêt immobilier en pus des rémunérations. Celui-ci offre la possibilité aux épargnants d’en avoir un taux préférentiel. Si vous êtes intéressé par cela, l’objet du financement doit être l’achat d’une résidence, la construction, l’achat d’un terrain, etc.

Le compte épargne bloqué est un compte à terme dont la somme versée est bloquée durant une période déterminée. Il propose, en effet, des taux différents et quelques conditions de blocage sur les fonds. Le taux est donc variable, progressif et fixe. Le CAT ne propose aucune possibilité de retrait anticipé. Il convient de savoir que le taux d’intérêt dépend de la durée du blocage des sommes. Toutefois, le compte épargne bloqué n’offre pas des bénéfices fiscaux spécifiques. Ces derniers sont intégrés à l’impôt ou versés au prélèvement.

LE PEP ou Plan d’Epargne Populaire

Le PEP ou le plan d’Epargne Populaire est un des placements bancaires visant à garder les sommes à long terme. Celles-ci sont versées sous forme de capital ou de rente viagère. Il convient de savoir que depuis 2003, il n’est plus possible d’en ouvrir. Cependant, pour ceux qui en ont, ils peuvent continuer leur investissement.

Le versement de l’argent doit se faire en liquide et ne doit pas dépasser 92 00 euros par plan. Sachant que le frais de prélèvement et de gestion n’y est pas inclus. Si votre versement dépasse ce tarif, il se peut que le plan soit fermé et vous perdiez tout droit à la prime. Avez-vous déjà dépassé ce plafond ? Pas de panique ! Le premier dépassement est considéré comme involontaire si l’épargnant décide de retirer ses fonds surnuméraires avant un mois du versement. Vous pouvez retirer votre argent sous forme de capital ou rente viagère. Il est également possible de transférer votre plan à un autre établissement.