Quand le montant de la souscription à une assurance vie a été déterminée, et que le type de contrat a été choisi, il faut comparer les frais visibles sur les contrats, ainsi que sur les compagnies d’assurance-vie. Ces frais peuvent parfois coûter cher. Mais est-ce possible de faire une négociation ?

Les frais d’entrée : qui les perçoit ?

Les frais d’entrée sont généralement reversés à un responsable de la finalisation de votre adhésion au contrat d’assurance vie, appelé « intermédiaire d’assurance » ou « apporteur ». Il est effectivement rémunérée par un versement de commission venant du contrat choisi. il devra notamment vous apprendre l’existence de la commission. L’assureur qui fixe les frais d’entrée et qui s’engage à reverser à l’assuré quelque pourcentage, laissera librement l’apporteur faire un sacrifice sur une partie de la commission. Cet accord sera donné s’il juge le fait nécessaire, pour mieux finaliser un contrat. Dans certains cas, l’apporteur va toucher aussi une rémunération chaque année, constituée de la quote-part sur les frais de gestion. Ce frais est assez élevé par rapport aux contrats en unités de compte, ce qui a tendance à vous inciter à investir sur ce genre de supports. Pour plus de détails, visitez des sites en ligne comme hedios avis.

Est-il possible de négocier les frais d’une assurance vie ?

Envers cette multitude de frais que cumule le contrat d’assurance-vie, vous vous posez sûrement la question si c’est possible de négocier. Tout va dépendre des niveaux des taux proposés. Si ces taux sont moyens sur le marché, le souscripteur va faire une étude sur l’allocation d’actifs (qui doit être de 100 % en Euros) et cela en accord avec les projets de gestion (exemple les mandats de gestion), et en accord avec les frais plus intéressants à diminuer. De ce fait, une négociation pourra se faire, ce qui est susceptible d’aboutir à de meilleurs rendements futurs du contrat.
Si c’est en ligne, la plupart des contrats qui y sont proposés montrent les frais bas présents au marché. Les frais de versements sont parfois à 0, et les frais d’arbitrages très bas et les frais de gestion de l’UC ne dépassent pas les 1 %. Avec ces conditions, c’est compliqué de négocier avec l’assureur. Toutefois, c’est quand même possible. Effectivement, si c’est pour une souscription de contrat en ligne comme sur hedios, il est tout à fait possible de faire appel à un conseiller et de discuter des conditions du contrat avec lui.

Frais d’assurance-vie : comment négocier ?

Pour savoir négocier, il vous faut suivre certains conseils. La meilleure stratégie vise à étudier quelques propositions d’assurances. De ce fait, vous pouvez comparer en jouant avec la concurrence. Envers l’assureur, vous pouvez développer les avantages des concurrents et les meilleures conditions offertes. Concernant le montant du versement, s’il est assez important pendant la souscription, vous serez capable de négocier des frais chez vos assureurs.
Mais vous pouvez aussi négocier des frais en montrant des possibilités de versements qui seront complémentaires dans le futur. Et vous allez être engagé à des versements fréquents, vous aurez aussi la faculté de faire baisser vos droits d’entrées. Pour trouver plus de conseils, regardez les hedios avis en ligne.

Les conseils pour aboutir à une bonne négociation

Avant de se souscrire à une assurance vie, il faut demander un devis chez des compagnies différentes. Pour ce faire, il faut réaliser des simulations en ligne ou prendre contact avec un courtier en assurance. Quand vous aurez en main le devis qui correspond au genre de garanties à souscrire, faites jouer la concurrence. Après l’obtention du devis venant de ces compagnies, vous serez libre de choisir le meilleur contrat pour avoir plus d’avantages. Comparez avant tout les offres de manière minutieuse, en tenant en compte les montants de la prime, et les divers frais d’assurance reliés avec des frais qui peuvent-être lourds. Si vous voulez avoir une remise pour le contrat d’assurance, c’est essentiel d’entamer au meilleur moment les négociations. Généralement, la meilleure façon de négocier les polices d’assurance comme un hedios patrimoine est située à leur date d’anniversaire. En ce moment, réalisez des prospections pour voir les offres proposées par la concurrence. Montrez-les ensuite à votre assureur qui pourra faire une réévaluation du tarif de vos primes d’assurance et le niveau de garanties proposées.

Si c’est une souscription à un contrat nouveau chez un même assureur, il vous faut profiter de la même occasion pour faire des négociations sur des contrats d’assurance différents. Jouez alors votre carte de fidélité et demandez à l’assureur de faire un geste commercial envers votre cas, vu le fait que vous aviez choisi d’ouvrir un contrat de mutuelle et aussi une assurance maladie chez votre compagnie. Certains temps, les compagnies d’assurance donnent des récompenses à votre fidélité tout en appliquant certaines réductions sur des frais à payer dans le contrat d’assurance vie.