En tant que citoyen, nous sommes tous soumis à des impôts. Toutefois, il est plus agréable de savoir en partie, même si ce n’est pas la totalité, la direction de nos impôts. À quoi vont-ils servir ? Que vous soyez propriétaire d’une entreprise, pompiste, chauffeur ou chômeurs, vous payez des impôts.

Des impôts partout

Au travail ou au chômage, vous ne risquez pas d’y échapper. La fiscalité est stricte. Les impôts doivent-être payés à temps. Les courriers physiques sont particulièrement envahis par les factures d’impôts. Toutefois, il faut se mettre dans la tête que les recettes concourent au budget général de l’État… certes, la fiscalité dépasse nos limites à savoir la TVA qui rapporte le double l’impôt sur les revenus. Les services de pensionnat, les institutions scolaires, les entreprises de grandes envergures, les PME sont encore catalogués dans la fiscalité. L’État exige des impôts pour les remboursements et les dégrèvements. Une partie est versée aux collectivités et à l’Union européenne ; l’éducation, notamment l’enseignement supérieur ; les engagements financiers soutenus par l’État lui-même.

Un temps pour l’État et un temps pour vous

Les contribuables affichent toutefois des airs de mécontentement. Souvent, vous vivez essentiellement pour l’État et non pour vous. Sachez que nous payons des impôts pour la défense et la sécurité sociale : les polices, les services de la gendarmerie, la sécurité de la route, les services pompiers,… Notez l’ampleur de votre entreprise, vos collaborateurs, la solidarité,  les manifestations culturelles et sportives…Tout cela vaut une déclaration fiscale. C’est complètement incontournable. Visiblement, l’État  participe constamment aux charges publiques : les infrastructures, la justice, la santé, le fonctionnement du budget général. Autrement dit, si vous dépensez plus de 100 euros, l’État dépense un peu plus la même somme que vous sans que vous en soyez conscients.

Soyez optimiste

Certes, la fiscalité ne détaille pas tous vos impôts. Il est important de noter que l’ensemble concourt à votre bien : vous et votre milieu social. La sécurité sociale, la gestion et protection du patrimoine sont également prises en charge.Le service sanitaire et hospitalier pallie fréquemment le budget général de l’État. Nos enfants sont généralement les priorités de l’État par l’éducation, depuis l’école primaire jusqu’à l’enseignement supérieur. Tout établissement ou institution à but lucratif sont susceptible d’impôts. Les contribuables sont ainsi catégorisés selon son secteur d’activité. L’essentiel est d’être un bon citoyen, capable de gérer ses fonctions au-delà de ses impôts, soit un bon contribuable qui remplit ses obligations aux yeux de la loi.