Il y a différente manière de réduire ses impôts. La défiscalisation en fait partie. Cette technique est très avantageuse sans qu’elle soit considérée comme de la triche selon la loi de finances, car c’est le gouvernement lui-même qui l’a mis en place. Le but de la défiscalisation est surtout d’inciter les contribuables à investir sur les domaines prioritaires, dont le logement.

Défiscaliser : pourquoi le faire ?

La défiscalisation immobilière a été mise en place par l’État français pour faire profiter aux investisseurs en immobiliers d’une réduction d’impôts. Elle est applicable aussi bien sur les logements neufs que sur les anciens qu’ils soient vides ou meublés. Nombreux sont ceux qui se tournent vers les logements locatifs, car en cas de travaux à réaliser dans le logement, la défiscalisation permettra de déduire le coût des travaux du revenu global. La défiscalisation permet de se constituer un complément de retraite, de devenir propriétaire ou de faire des placements financiers. Nombreux sont ceux qui défiscalisent pour réduire leurs impôts. La défiscalisation permet en effet de profiter de coûts fiscaux plus allégés.  Le cabinet Julien Vautel vous donne plus de détails sur son site.

Comment réussir sa défiscalisation ?

Vous avez réussi votre défiscalisation quand la somme que vous avez investie génère plus d’avantages que celles que vous avez utilisées pour réaliser un investissement non défiscalisé. La  défiscalisation  doit inciter à une  incitation fiscale.  

Il y a de nombreux paramètres à prendre en compte pour calculer les avantages fiscaux générés par la défiscalisation, comme :

L’économie d’impôt dont le contribuable peut en profiter.

La rentabilité que l’investissement peut générer.

 Le prix de revente de l’investissement

Comment vérifier la qualité de sa défiscalisation ?

 Certes, ces éléments peuvent être compris dans les plaquettes commerciales, mais il ne faut pas trop s’y fier. Il se peut que vous soyez face à un produit où le potentiel de vente et la rentabilité sont surévalués. Il arrive que les produits proposés en défiscalisation présentent une extraordinaire rentabilité, avec une présentation surprenante. Pour définir la qualité d’une défiscalisation, il faut vérifier certains points importants, tels le taux de concurrence, les avis clients, l’état réel de l’investissement, la position de l’investissement par rapport au marché, son adaptabilité à sa situation fiscale personnelle. Il faut comprendre que la défiscalisation immobilière est un investissement pouvant générer des impacts financiers. Pour réussir à défiscaliser correctement, il faut analyser les produits proposés pour évaluer les risques. Ils sont souvent choisis sélectivement pour faciliter leur commercialisation. Si vous n’êtes pas un professionnel de la défiscalisation, vous aurez besoin d’un intermédiaire pour sa lecture, vous devez recourir à l’expertise d’une personne de confiance. Votre situation fiscale peut changer, ce qui rend la défiscalisation moins intéressante. Pour une défiscalisation réussie, vous devez appliquer ces quatre règles :

Éviter les offres trop alléchantes Ne pas faire confiance à un intermédiaire trop insistant Ne pas investir danse une implantation non vérifiable Se faire conseiller par un professionnel en défiscalisation.

Quels sont les différents produits de défiscalisation ?

Connaître les différents produits de défiscalisation vous permettra de bien choisir la meilleure offre qui vous permet de profiter d’une réduction d’impôts. Les supports de défiscalisation se déclinent en trois catégories :

–        Les produits immobiliers qui sont les plus plébiscités en France. Parmi les plus appréciés il y a la loi Pinel a été conçue en remplacement du dispositif Duflot. Elle incite à l’acquisition de bien immobilier neuf locatif, dans les zones géographiques où le secteur immobilier est en mauvaise santé. Le bien acquis sera mis en location à nu et doit servir de résidence principale durant 6 mois. La location doit être à -20 % du marché. La loi Censi-Bouvard qui a été instaurée pour renforcer les investissements en LMNP (résidence touristique, EPHAD ou résidence étudiante). La loi Cenci-Bouvard permet de profiter d’une réduction d’impôt de 11 %. La loi Malraux s’adresse à ceux qui souhaitent investir dans un bien locatif ancien. La rénovation d’un tel bien permet de bénéficier d’abattement d’impôt de 30 %, à condition que le bien soit mis en location durant 9 ans. Les produits financiers rassemblent tous les placements financiers permettant de jouir d’une réduction d’impôts. Ils ont été conçus pour améliorer le développement régional et des structures économiques pris en charge par l’État. Les produits financiers de défiscalisation regroupent entre autres le FPCI qui permet aux PME de faire des placements et de profiter un abattement de 18 % sur son impôt sur le revenu. Il y a aussi le Fonds d’Investissement de Proximité qui permet aux PME régionales de profiter d’un financement.   Il vous fait profiter d’une réduction sur le revenu de 18 %. Le mandat de gestion ISF fait également partie des produits financiers de défiscalisation. Avec ce placement, vous renflouez directement le capital d’une PME et vous obtiendrez un abattement de 50 % si son ISF. Les produits industriels de défiscalisation sont régis par le dispositif Girardin. Ils font partie des produits de défiscalisation dite « one shot » et a pour objectif de financer les entreprises se trouvant dans DOM-TOM. En choisissant ces produits, vous investissez dans des outils de production. Après 5 ans, vous pouvez percevoir une défiscalisation de 100 % à 115 % du montant que vous avez investi.